L’importance de l’avis des lecteurs.

Ces mois de juillet et août ont été riches en critiques sur des sites littéraires. Cela fait chaud au cœur quand tant de personnes apprécient ce que vous créez, et toute l’énergie investie apporte alors une vraie satisfaction. 😀

Toutes mes dernières œuvres ont eu le droit à quelques mots :

  • Heaven Forest (tome 1) : Darkwood

Amazon : C’est un roman inclassable et d’autant plus savoureux ! On ne sait pas du tout vers quoi nous embarque Andrea Deslacs avec Haeven Forest : roman policier ? steam punk ? religiosité mâtinée d’un brin de fantasy ? le mieux, c’est encore de se laisser mener dans cette histoire pleine de suspens. Les personnages sont bien campés et attachants, l’atmosphère « victorienne » dans cette ville étrange palpable, quant au final… Vite, le tome 2 !

Babelio : Un livre étonnant qui captive immédiatement le lecteur. l’auteur jongle avec les styles pour nous tenir en haleine : enquête policière dans un univers en pleine révolution industrielle, le tout assaisonné de fantasy…

  • Heaven Forest (tome 2) : Solitudes et sacrifices

Les mots de Nanet : note finale : 17/20 : Un deuxième tome qui m’a emporté dans l’univers très riche de l’auteure et qui a répondu à plusieurs questions, avant d’en poser de nombreuses autres… 

Amazon :L’enquête se poursuit, et la montre continue de tic-tac-er.
Entre la mise en place de nouveaux personnages et l’irruption violente du surnaturel dans l’équation, autant dire que les choses se complexifient en Heaven Forest… […] En attendant, beaucoup de questions qui se posent, et un style toujours agréable à lire, je veux la suite ! 

Si vous aviez aimé le T1, celui-ci ne vous décevra pas. L’intrigue devient plus dense, de nombreux personnages apparaissent et la magie ancienne vient perturber les équilibres en place.
Des dialogues ciselés, des personnages haut en couleur, la poésie des descriptions sont d’excellentes raisons de replonger dans Heaven Forest.

  • Heaven Forest (tome 3 ) : D’une Terre à Une Autre

Les mots de Nanet : 17,5/20 : Un troisième tome extraordinaire. Mené avec brio, ce dernier opus de trilogie (mais pas de l’histoire) apporte maintes solutions à l’énigme. Magnifiquement écrit, il m’a envoûté. Et ce que je peux aimer ce cerf ! 

 

 

 

 

  • La Fièvre de l’or

Le Troll, l’ombre et le robot :  L’auteur de ces lignes, déçu ces dernières années par quelques textes rangés dans la catégorie Steampunk, était devenu méfiant à l’égard de cette étiquette. C’était donc un réel pari de se lancer dans La fièvre de l’or rouge. Pari gagnant.

Amazon : Une novella qui se lit en un rien de temps et qui permet de renouer avec la plume alerte d’Andréa Deslacs, l’auteur d’Heaven Forest.
Du SteamPunk poétique et dur, sans manichéisme avec toujours une incroyable galerie de personnages.

Sortie de Heaven Forest III

Le tome 3 du cycle Heaven ForestD’une Terre à Une Autre, est désormais disponible depuis le 29/07/2017 en versions numérique et papier dans notre boutique.

Voici la quatrième de couverture :

Après une nuit à feu et à sang sur les quais, la journée de jeudi sera-t-elle plus calme à Darkwood et dans la Grande Forêt ? Sans doute pas…
Le Cerf et ses compagnons d’infortune ne sont pas au bout de leur peine dans leur quête au sein des bois sombres d’Another. Le danger les guette et peut se cacher derrière le moindre tronc.
Le périple de l’inspecteur Rhys Overlake, accompagné de la revêche veuve Lisbeth Other, n’est pas non plus une promenade de courtoisie. Les ruelles sordides du quartier de Filenza n’ont pas gagné leur surnom de « jungle » sans raison. Mais pour résoudre le mystère « Else Other », il faut être prêt à se frotter à d’inquiétants individus.
Ça s’agite vraiment en Heaven Forest. Les esprits s’échauffent et le spectre du passé et de la Grande Peste hante les esprits. Camps angéliques et sacrifiés resserrent leurs rangs et chacun se tient prêt.

À l’orée d’une possible nouvelle guerre, la vérité sur les meurtres des derniers jours paraît pourtant à portée de main.

Voilà, avec ce 3e opus, c’est une page importante de l’enquête qui va se fermer. Pour en savoir plus sur ce nouveau tome, c’est par ici.

Premier prix du concours Visions du Futur 2017 !

Illustration de Manchu

Je suis vraiment fière d’avoir obtenu le 1er prix ex-aequo avec Sylwen Norwen au prix « Visions du Futur 2017 », organisé par le jury de Présences d’Esprit.

J’ai choisi le thème de l’optimisme et ma nouvelle « Comme un têtard dans l’eau » a su plaire au jury parmi les 116 textes reçus. Vous pourrez lire ce texte dans le numéro d’octobre de Présence d’Esprit ! A bientôt pour l’annonce de la sortie de ce texte.

 

 

Avis sur Heaven Forest tome 2 : Solitudes et sacrifices

Les Pipelettes en parlent consacrent une chronique sur le tome 2 de Heaven Forest : Solitudes et Sacrifices.

Avis : Quel plaisir j’ai eu à lire Solitudes et sacrifices. Toujours aussi prenante et énigmatique, l’intrigue de ce deuxième tome n’a rien à envier à Darkwood. […]

Plaisir d’abord, de retrouver les personnages du premier opus : Rhys Overlake [et] Lisbeth Other. Mais Solitudes et sacrifices introduit surtout bon nombre de nouveaux personnages apportant une autre dimension à l’intrigue. […]

En ce qui concerne cette dernière, j’avais l’impression que cette saga allait être un policier fantastique, avec comme intrigue principale la résolution du meurtre d’Else. Mais c’est finalement une toute autre histoire qui se dévoile dans Solitudes et Sacrifices. On se retrouve directement aux prémices d’une nouvelle guerre opposant les Saints et les Anges. […]

Il y a tant de choses à dire sur Solitudes et sacrifices et cette saga en général, de subtilités dont je voudrais parler. Mais j’ai peur d’en dire trop. Au final, ce tome apporte encore plus de questionnements et de suspens, MAIS sans rendre la lecture ennuyeuse ni donner l’envie d’abandonner. Je ne peux que vous le recommander et espérer qu’il vous plaira autant qu’à moi.
J’attends maintenant avec impatience le troisième tome, en croisant les doigts pour qu’il soit à la hauteur des deux premiers. Mais je suis assez confiante à ce niveau et je ne pense pas que je serai déçue.

Extrait de l’avis de Pauline

Pour lire l’article complet, n’hésitez pas suivre les liens.

Sortie de Heaven Forest II aujourd’hui

Voilà ! C’est officiel ! Heaven Forest II Solitudes et sacrifices (au pluriel) sort à ce jour chez Hydralune.

Il s’agit donc de la suite de Darkwood.

Le roman fait 356 pages et coûte 15 €  en broché,  3,99€ en numérique.

L’illustration de couverture est signée par Charlotte Granié Cha’peau rouge.

Il est disponible sur Amazon en numérique, et sur Hydralune en numérique et en papier.

Quelques mots tirés de la 4e de couverture ?

Quatre nouveaux cadavres sont retrouvés noyés à proximité des docks. L’inspecteur Overlake est persuadé que ces morts sont intimement associées à son enquête sur Else Other. À la recherche d’indices, il lui faut plonger, seul, dans un quartier réputé pour sa criminalité et sa mafia.
Sur le port, l’agitation règne déjà. Chacun affûte ses armes, prêt à défendre ses valeurs et son territoire. Le culte local du Thésaurus évoque un combat millénaire entre les Saints des humains et les Anges des brouillons. Or, toute légende se base sur un fond de réalité. Certains mutants de Heaven Forest auraient-ils autre chose dans leur veines qu’un sang purement humain ?

Dans ce contexte troublé, que va-t-il advenir du Cerf ?

 

 

Quand des inconnus vous font rougir

Je me demandais dernièrement si je n’allais pas proposer une impression en anglais des Cordes Ecarlates, puisque je dispose de ce texte dans une traduction dans la langue de Shakespeare. C’est que j’aime particulièrement ce récit. Or, quel ne fut pas mon étonnement de lire un avis récent sur Babelio au sujet de cette histoire…

les-cordes-écarlates-andréa-deslacsVoici encore une excellente nouvelle sélectionnée par les éditions Fantasmagorie. Les pages tournent seules et nous sommes happés par l’intrigue ainsi que par le style de l’auteur.
Andréa Deslac est comme un diamant brut qui brille par son talent de conteuse d’histoire. Sa plume harmonieuse, nous procure un plaisir intense. Chacun des mots est très habilement choisi comme des notes sur une portée et la nouvelle se dévore d’une traite avec une saveur de grand cru.
Il est clair que si vous vous lancez dans la lecture des « cordes écarlates », il vous sera difficile de ne pas succomber au lyrisme et au charme de cette nouvelle.

Merci à Démocratz d’avoir cédé à l’Hymne Ecarlate.