L’importance de l’avis des lecteurs.

Ces mois de juillet et août ont été riches en critiques sur des sites littéraires. Cela fait chaud au cœur quand tant de personnes apprécient ce que vous créez, et toute l’énergie investie apporte alors une vraie satisfaction. 😀

Toutes mes dernières œuvres ont eu le droit à quelques mots :

  • Heaven Forest (tome 1) : Darkwood

Amazon : C’est un roman inclassable et d’autant plus savoureux ! On ne sait pas du tout vers quoi nous embarque Andrea Deslacs avec Haeven Forest : roman policier ? steam punk ? religiosité mâtinée d’un brin de fantasy ? le mieux, c’est encore de se laisser mener dans cette histoire pleine de suspens. Les personnages sont bien campés et attachants, l’atmosphère « victorienne » dans cette ville étrange palpable, quant au final… Vite, le tome 2 !

Babelio : Un livre étonnant qui captive immédiatement le lecteur. l’auteur jongle avec les styles pour nous tenir en haleine : enquête policière dans un univers en pleine révolution industrielle, le tout assaisonné de fantasy…

  • Heaven Forest (tome 2) : Solitudes et sacrifices

Les mots de Nanet : note finale : 17/20 : Un deuxième tome qui m’a emporté dans l’univers très riche de l’auteure et qui a répondu à plusieurs questions, avant d’en poser de nombreuses autres… 

Amazon :L’enquête se poursuit, et la montre continue de tic-tac-er.
Entre la mise en place de nouveaux personnages et l’irruption violente du surnaturel dans l’équation, autant dire que les choses se complexifient en Heaven Forest… […] En attendant, beaucoup de questions qui se posent, et un style toujours agréable à lire, je veux la suite ! 

Si vous aviez aimé le T1, celui-ci ne vous décevra pas. L’intrigue devient plus dense, de nombreux personnages apparaissent et la magie ancienne vient perturber les équilibres en place.
Des dialogues ciselés, des personnages haut en couleur, la poésie des descriptions sont d’excellentes raisons de replonger dans Heaven Forest.

  • Heaven Forest (tome 3 ) : D’une Terre à Une Autre

Les mots de Nanet : 17,5/20 : Un troisième tome extraordinaire. Mené avec brio, ce dernier opus de trilogie (mais pas de l’histoire) apporte maintes solutions à l’énigme. Magnifiquement écrit, il m’a envoûté. Et ce que je peux aimer ce cerf ! 

 

 

 

 

  • La Fièvre de l’or

Le Troll, l’ombre et le robot :  L’auteur de ces lignes, déçu ces dernières années par quelques textes rangés dans la catégorie Steampunk, était devenu méfiant à l’égard de cette étiquette. C’était donc un réel pari de se lancer dans La fièvre de l’or rouge. Pari gagnant.

Amazon : Une novella qui se lit en un rien de temps et qui permet de renouer avec la plume alerte d’Andréa Deslacs, l’auteur d’Heaven Forest.
Du SteamPunk poétique et dur, sans manichéisme avec toujours une incroyable galerie de personnages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s